Microsoft se décide enfin à proposer une version d’Office pour l’iPad

Lors d’une conférence à San Francisco, Satya Nadella, le nouveau dirigeant de Microsoft a annoncé que sa suite bureautique la plus fameuse, Office, est désormais disponible pour l’iPad.

Après une très longue attente, la déclinaison pour iPad de la suite bureautique Office de Microsoft est enfin disponible sur l’App Store. Satya Nadella a profité de sa première conférence en tant que PDG de Microsoft pour effectuer cette annonce. Les fichiers Word, Excel et PowerPoint pourront désormais être lus et modifiés sur les tablettes d’Apple grâce à trois applications séparées à télécharger sur l’App Store. «C’est un bel ensemble d’applications», a déclaré Satya Nadella. Cette décision a pour effet de rapprocher les deux outils informatiques les plus utilisés au monde à savoir Office, leader archi-dominant du marché de la bureautique et l’IPad, qui a déclenché une révolution au moment de sa sortie en 2010. Microsoft avait pris des mesures progressives dans ce sens. L’an dernier, la firme de Redmond avait publié une version d’Office pour iPhone et Android, mais le produit n’avait pas eu de succès car diverses fonctions de la suite ne se prêtaient pas à la taille des écrans des smartphones. Cette version est désormais gratuite pour les smartphones.

Des évolutions sur Office Online

Microsoft est également en train d’apporter quelques modifications à sa suite Office Online – précédemment baptisée Office Web Apps qui permet d’utiliser des versions allégées de Word, Excel, PowerPoint et OneNote dans un navigateur, afin qu’elle fonctionne mieux sur Safari. Ces dernières années, l’éditeur avait publié des apps individuelles pour iOS, incluant SkyDrive et OneNote. Mais sa résistance à sortir une version complète et native de sa suite avec Word, Excel et PowerPoint avait permis à ses concurrents de proposer un large éventail de solutions alternatives. A l’instar de la version d’Office pour iPhone et Android, l’accès à Office pour iPad s’effectuera via un abonnement à Office 365 pour créer et modifier les documents Word, Excel ou PowerPoint (99 € par an pour les particuliers). Dans une note publiée la semaine dernière, les analystes de Morgan Stanley estiment qu’en proposant l’accès d’Office 365 aux utilisateurs d’iPad, le chiffre d’affaires annuel de Microsoft pourrait augmenter d’environ 1,2 milliard de dollars. Toutefois, une formule gratuite qui limite la lecture et la présentation des documents Word, Excel et PowerPoint est également disponible. Microsoft propose un support dans 29 langues dont le français.

Gratuité d’Office Mobile pour iOs et Android

La firme de Redmond a également décidé de rendre Office Mobile pour iPhone et smartphone Android entièrement gratuit. Jusqu’à présent, il était nécessaire d’être abonné à Office 365 pour pouvoir prétendre aux versions adaptées de Word, Excel et PowerPoint . On ignore toutefois si les applications sous iPad pourront reproduiront toutes les fonctionnalités présentes dans les versions pour desktop. Par ailleurs, les premières éditions tactiles d’Office pour Windows 8 et d’autres systèmes d’exploitation – Android sans doute – devraient sortiront plus tard. « Quand il s’agit d’Office 365, notre vision est assez simple », a souligné M.Nadella. « Il s’agit de faire en sorte que le milliard d’utilisateurs de cette suite à forte expertise – chiffre qui ne cesse de croître – puisse accéder à Office sur les terminaux qu’ils aiment. « L’annonce d’Office sur l’iPad marque un pas de plus dans cette direction », a-t-il ajouté.

On suppose que la réticence de Microsoft à porter Office sur iPad résulte du fait que cela nuirait à l’attractivité de Windows 8 et contribuerait à aider iOS. Cependant, Satya Nadella a déclaré «qu’il n’y avait pas de compromis » pour que Microsoft annonce la disponibilité d’Office pour iPad, car la mission de l’entreprise visait à répondre aux besoins actuels de ses clients et à leur fournir les outils dont ils avaient besoin pour divers équipements, systèmes d’exploitation et plates-formes clouds. «Notre engagement pour l’avenir est de nous assurer que nous conduisons Office 365 partout, sur le web, dans tous les smartphones, tablettes et PC » a-t-il conclu.

Source : Distributique.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page